AccueilGroupesMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
Upload image
 

 En attendant l'Automne [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Arhazad El Khazer



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Arhazad El Khazer


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0152/52En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (52/52)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/5En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/5)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0112/20En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (12/20)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeVen 7 Mai - 8:15
L'Automne, la seule fête valant la peine d'être vu au moins une fois dans sa vie. U,ne fête qui ne se produisait que lors de conditions très particulières que seuls les prêtres de sa race pouvaient énoncer sans avoir peur de se tromper.
L'automne, sûrement la plus grande fête du peuple du désert, ces hommes des sables qui ne vivaient guère plus de trente ans. Ainsi, c'était un honneur pour eux d'assister à cette fête - qui n'avait lieu que tous les trois ou quatre cents ans.
Seulement il faudrait un petit moment avant que la fête ne commençât réellement, et il lui faudrait trouver de quoi s'occuper. Ainsi elle s'était rendue dans la plus grande ville du désert, et la plus proche de son village natal aussi. Cela lui fit un drôle d'effet de revoir ces murailles aussi grises et ternes que lorsqu'elle les avaient quittées. Derrière elle se trouvait, à deux pas, un mendiant miteux qui essayait de faire du charme à une jeune dame richement habillée et couvertes de bibelots ressemblant vaguement à des bijoux - qui devaient d'ailleurs avoir une valeur marchande considérable malgré la laideur de ceux-ci. C'est ce qui fit réagir la jeune dame du désert, qui réajusta sa cape par-dessus ses épaules pour ne pas ressembler à une catin, et se dirigea tout droit vers la riche inconsciente.
- Bien le bonjour en cet étrange lieu, madame! Ne seriez-vous pas perdue?
Le mendiant aperçut le nouvel interlocuteur de sa proie et lui fit des gros yeux, tout en lui montrant discrètement son poignard rattaché à sa ceinture.
- Oh! quel beau jouet!, s'exclama l'intéressée en attrapant l'arme du mendiant. C'est pas avec ceci que vous tuerez quelqu'un, vous pouvez me croire!
Et pour prouver son affirmation elle donna un grand coup dans un mur. La lame se fissura. Elle réitéra sa manoeuvre; la lame se brisa en mille morceaux.
- VOUS ÊTES MALADE?!? Je l'ai eu pour une FORTUNE!
La dame du désert haussa les épaules dans un geste désinvolte.
- Pas ma faute si vous vous êtes fait avoir avec un acier frelaté! Si vous voulez une belle arme, allez donc voir sur le pont du Yémanja! Il doit y avoir ce que vous recherchez. Quant à vous gente dame... venez donc avec moi!
Elle tendit son bras à l'inconsciente, qui le prit d'un air peu rassurée.
- Je me suis... effectivement perdue. En fait, j'étais à bord d'un navire et ... on s'est fait tirer dessus par des pirates de l'air. J'ai réussi à me cacher d'eux en entrant dans un tonneau qu'ils crurent rempli de je-ne-sais-quoi, par chance pour moi ils ne l'avaient pas ouvert...
La dame du désert garda le silence quelques instants. Ce devait être ce fameux navire qui transportait tout plein de joyaux et de pièces d'or que l'équipage et elle venaient d'attaquer. Il n'y avait eu guère de survivants - merci les jumeaux assassins - et elle ne s'était absolument pas attendue à retrouver un occupant de ce bateau dans la pire ville de tout le royaume.
- J'avoue quand même que vous ne manquez pas de cran! Et Si je puis me permettre... à quoi ressemblaient ceux qui vous ont attaquée?
La riche dame commença à décrire ceux qu'elle avait pu remarquer avant de se cacher. Parmi eux un Elfe blond, très doué à l'épée comme a l'arc, et qui semblait être le capitaine de l'équipage. Le doute n'était plus possible pour Arhazad, c'était bien le navire qu'ils venaient d'attaquer.
- D'accord! Parce que sinon je vous aurais traité d'inconsciente d'être venue ici avec autant de tentations sur vous! Remarquez, vous avez une chance inouïe: celle de m'avoir pour guide!
Du moins... tout était relatif.

Si quelqu'un souhaite se joindre à ce RP qu'il n'hesite pas! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zeratul Sil'Affar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Zeratul Sil'Affar


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0128/34En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (28/34)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0119/63En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (19/63)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0114/70En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (14/70)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeVen 7 Mai - 20:18
J'étais dans un coin sombre d'un des pires endroits qui exsiste sur cette terre. La citée des pirates. Une fête approchait, mais certains voulaient trop faire la fête ! J'avais été chargé d'éliminer les coupables. Mais j'étais prudent dans l'affaire, les renseignements me manquaient cruellement. Or tout bon assassin qui ne fonce pas tête baissé sais que plus on en sais sur ses ennemis mieux c'est. Mais comment interroger un passan sans se faire agresser ? Les drows ne sont guèrent acceptés ici... Je rabattis mon capuchon sur ma tête, le soleil était haut dans le ciel et ayant plus des caractères drows que elfes je devais plisser les yeux pour ne pas étre aveuglé par l'astre solaire.

je sortis de la ruelle sombre. Je déanbulais dans les rues, les oreilles alertes, entouré de ma grande cape noir. Ma dague était à la portée de ma main droite, mes sorts étaient prèt. Mais moi je m'attendais à tout. J'avais envoyé Näèle explorer la ville. L'attaque était sur toutes les lèvres, un elfe avait pillé un bateau et amassé l'or destiné à organiser la fête, payer les musiciens, les poètes, les gardes...bref une coquette somme. Je passais dans l'avenue principale quand je vis une chauve sourie, ma compagne durant ces longs mois de traque. Je me dissimulais dans une petite ruelle, une chauve sourie en plein jour, c'est louche.
Näèle vient sur mon épaule pour un bref rapport d'éclaireuse

- je crois qu'une amie est ici, commença t'elle
- j'en ai pas..
- quand je disais amie je pensais incarnatrice
- elle est où ?
- suis moi.

Ma chauve sourie s'envolla, je la suivais lentement, en retrait. A quelques pas de ma collaboratrice qui me tournais le dos tout en ayant une discution passionnnée avec une dame. Je me mis à quelques pas derrière et écouta ses propos. Interressant. Je n'avais pas besoin d'elle pour le moment. Je retournais discrètement dans une ruelle sombre :

- Näèle reste avec elle et surveille la, je vais au port, il doivent avoir un rapport d'attaque.
- je ne sais pas si ... c'est une bonne idée

la deusième partie de sa phrase se propagea dans l'air, j'étais partis.

Le port, fait de long pontons de bois, des tours garnies de balistes à traits enflammés de plus d'un metre, pour les joie de l'assayant... L'elfe qui attaque les galions ne viendrais pas ici, sauf si il manis bien les sortilèges de protections... J'étais à présen devant la porte du fort qui controllait les bateaux à leur arrivée.

Je n'avais aucun droit de commandement sur les gardes, donc impossible de voir (légalement) les rapports. Je ne le sentais pas cet endroit, il était dégagé sur la mer, dégagé sur les pontons, dégagé sur les quais... peut étre un peux trop !

J'entendis une flèche siffler, j'ai eu le réflexe de me palquer dans le renfoncement de la porte d'entrée du fort. Sa commençais mal... Un garde hurla, mais pas contre moi. Un archer était dans l'une des tours, et le tireur n'était pas de la garde de la ville. Une cloche sonna, l'alarme, j'avais une chance sur....réfléchissons sur cent que les gardes me prendrais pour le tireur, un drow est un épéiste avant tout, mais j'ai du sang d'elfe sylvain. La porte du fort souvrit. Le battant de bois s'arrèta à mon nez, les gardes sortirent avant de tomber les un après les autres sous une pluie de flèche. Il n'y avait pas qu'un tireur !
voyant que certins gardes me tournais le dos, je retrais dans le fort. Je savais qu'il était relié aux tours par des souterrains, Mais c'était aussi une réserve militaire...
Je trouvais rapidement l'entrée de la cave. De grand crus étaient entreposés là. Par l'embrasure de la porte qui donnais sur la cour centrale que j'avais traversée en courant, je vis des archers se positionner sur les crénaux pour bombarder les tours.

Je risquais de trouver du monde dans les souterrains...

sur une dizaine de tours disposé le long des quais autour du port, seul trois restaient aux mains de la garde de la ville.

sa sentais le roussi...

J'avansais désormais dans l'ombre de la cave avant de dégainer violament mon épée pour la mettre sur la gorge d'un milicien blessé adossé à un mur, je rengainais et étudiais sa plaie au ventre :

- vous êtes sallement ammoché dis-je doucement
- qui...qui...êtes vous ? me demanda-il essouflé comme si il avait fait de la magie durant une matiné entière
- je suis un incarnateur en mission, les tours du port ont été prises, je vais déloger ces brigants.

je déchirais ses vetement et l'allongeais pour que je puisse lui donner les premiers soins.

- restez ici, si vous voyer un de vos amis dites leurs ce que je fait.

j'allais m'en aller quand le pauvre homme tira sur ma cape

- faites attention...les brigants ont notre... notre...uniforme...

je ne sais pas si il allait tenir longtement, il avait raison il lui manquait son armure ainsi que son uniforme...

sa jouais serré...

je m'enfonsais dans la cave à la découverte des tunnels d'acces aux tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Louris Knightly



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Louris Knightly


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0135/35En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (35/35)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/5En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/5)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/20En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/20)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeSam 15 Mai - 10:00
Il semblerait que la cité des pirates étaient encore plus agitée que dans les souvenirs du jeune Épéiste. Et ce n'était pas Krystorgion qui allait le contredire.

Ils avaient atterrit là par hasard, ne sachant guère si un esprit facétieux des vents s'était amusé à souffler dans leurs voiles et à les dévier de leur trajectoire...
- Bon, c'est super! que faisons-nous maintenant? Ce n'était pas du tout là où nous devions nous rendre et... Krystorgion! lâche donc ce voleur, il ne ta rien fait!
- Il allait... te voler... toi... et partir avec... ta bourse...
- Hein?
L'Ombre lâcha tout de même le voleur qui partit en courant, persuadé que cet homme aux cheveux blancs avait "fait un pacte avec le Démon de la Pire espèce". Louris haussa les épaules lorsque l'homme fut parti. On avait tendance à le prendre pour une sorte de fanatique d'un de ces dieux en lesquels il ne croyaient que parce que certains les avaient rencontrés, mais il n'avait pas le moindre rapport avec eux. Pour lui, les Dieux ne servaient qu'à maintenir les choses en état. A cause d'eux ils se trouvaient dans une situation désastreuse. L'Astral avait été créée et à présent tous les Mytholgiens qui se respectaient en souffraient terriblement. Tout cela parce que deux des Dieux passaient leur existence à se battre.
Krsytorgion n'avait par contre pas vraiment d'avis sur la question. L'Ombre ne se préoccupait pas de ces êtres dit "supérieurs" et se sentait bien comme cela. Tout ce qu'il savait, c'était que l'Astral était une énergie un peu désagréable, et qu'elle avait tendance à le démanger quand il était à sa proximité.
- J'ai l'impression qu'il y a encore du grabuge dans la cité, Krys...
L'Ombre tourna la tête - ou plutôt son capuchon empli de ténèbres entama un mouvement rotatif lent et légèrement saccadé - pour regarder ce que le Danseur ne voyait probablement pas.
- Les gens sont... d'une stupidité... sans limites...
Louris fit la moue. Pour Krystorgion, tout le monde était stupide, même l'Incarnateur parfois. Cela avait le don de l'agacer prodigieusement mais... il ne pouvait pas le contredire: Louris agissait parfois réellement comme un imbécile.
- Que se passe-t-il donc?
- On se bat là-bas. Je ne pourrais pas t'en dire plus mais... on s'y bat. Et sérieusement.
- Qu'attendons-nous pour nous y rendre alors?
Les deux amis coururent donc vers la source du grabuge et trouvèrent des hommes à terre, blessés ou tout simplement morts.
- J'ai l'impression que cet endroit porte bien sa réputation... que se passe-t-il?, demanda Louris à l'un des gardes de la cité.
- [b]Des soucis d'attaques. Un simple contingent de pirates qui s'en prennent à un trésor quelconque, une fois encore. Mais nous avons croisé un Incarnateur, près à nous aider. Un demi-Drow.[/color]
Louris hocha la tête et se dirigea vers le haut des remparts. Il manqua de se prendre un couteau en plein coeur - heureusement que ses réflexes et ceux de son Démon étaient plutôt bons...
- Non mais vous êtes malade?!, aboya le Danseur en tenant son épée devant lui, près à se battre.
Le soldat eu un sourire sinistre et se jeta sur Louris qui l'esquiva de justesse, se retourna et lui entailla méchamment la taille.
- Je n'aime pas être pris par surprise. Viens Krys.
Les deux compères continuèrent leur ascension vers les étages supérieurs des remparts, bien décidés à faire le ménage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arhazad El Khazer



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Arhazad El Khazer


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0152/52En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (52/52)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/5En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/5)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0112/20En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (12/20)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeMar 18 Mai - 22:08
Il y eu du bruit, un bruit fort d'explosion, puis des cris. La jeune femme qui accompagnait bon gré mal gré la danseuse sursauta et regarda nerveusement autour d'elle. Elle se mit à trembler lorsque des cris presque inhumains parvinrent à leurs oreilles.
- Oh! Se pourrait-il que la ville connaisse quelques déboires?
A cette idée la jeune femme sourit. Elle adorait venir ici pour cela: on ne pouvait pas s'ennuyer ici.
- Vous m'en verrez navrée madame mais, à moins que vous ne sachiez vous battre, il serait préférable que vous ne me suiviez pas.
La jeune femme fit un pas en direction du grabuge, se retourna et exhiba devant la femme inquiète un bracelet de rubis et d'or.
- Pendant que j'y pense... merci pour ce présent!
Et elle se mit à courir vers les remparts de la ville...

Le miracle qui fit qu'elle ne rencontra pas le moindre assaillant jusqu'aux remparts devait être plus grand encore que celui qui la vit naître. Car lorsqu'enfin elle arriva à destination, tout le monde se battait contre tout le monde, c'était devenu un véritable chaos: soldats de la Garde contre soldat de la Garde, Brigands contre Voleurs, Assassin contre Soldats, ... et tout cela avec une quantité effarante de membres perdus, d'organes traînant de-ci de-là, de tête sans corps et de corps sans jambes...
- Ah beh c'est du jolie!,, s'exclama la danseuse, les points sur les hanches. Il y aura un sacré ménage à faire ici!
Ce fut à ce moment-là qu'elle tomba - littéralement - sur un homme... de toute beauté: longs cheveux blancs, yeux bleus, teint clair et visage parfait... Voilà qui tombait à pic!.. du moins jusqu'à ce que le Démon du jeune homme se manifesta...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zeratul Sil'Affar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Zeratul Sil'Affar


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0128/34En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (28/34)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0119/63En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (19/63)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0114/70En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (14/70)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeJeu 20 Mai - 20:33
dans les souterrains sombres je pouvais ouvrir les yeux en grand. Si le soleil m'aveugle, l'obscuritée m'est favorable.
j'avançais l'épée à la mains, j'était prèt à tout combat. Ma main droite était accompagné de mon épée, ma main gauche crépitait de magie. Je préparais un sort noir facile et rapide pour assommer tout assaillant présent dans les profondeurs humides où je me trouvais. Je décidais d'aller à la première tour, occupé par les pirates. A l'échelle qui menait à la trappe de la tour un bandit m'attendait, une torche à la main. Je me mis hors de vue du mécréant pour avoir le temps d'ajuster mon sort dans les ombres.

Mon projectile noir toucha mon ennemi en plein dans le front, l'assommant sur le coup. En passant à proximité du corps, ma dague sortie lentement de son logement pour s'enfoncer entre deux vertebres du pirate, le tuant spontanément, sans faire tomber une goute de sang. Je pris ensuite le temps d'éteindre la torche.

J'ouvris la première trappe qui menait à l'intérieur de la tour et derrière un autre pilleur des mer qui gardait l'echelle qui allait vers les étages supérieurs. Ma dague fit un bref aller-retour sous la gorge de mon ennemi, créant une fontaine écarlate.

J'était discret pour le moment...

je savais que la prochaine trappe me donnerais sur l'étage juste sous le toit du batiment où se trouvait deux pirates maneuvrant une baliste. Je devais avent monter une grande et interminable échelle.
Arrivé à l'étage en question je voyait les deux pirates par les interstices des planches mal ajusté. Ma dague étant très fine j'enfonsais ma lame dans le pied d'un des artilleur de la machine de guerre, provoquant une émoragie conséquante et un énorme cris de douleur. La trappe supérieur s'ouvrit et le compagnon de ma victime descendis à mon étage. J'avais réussi à ma cacher entre deux épis de javelos et à éteindre les torches. Je me jettais contre mon adverçaire et ma dague profita de l'effet de surprise pour couper la gorge du nouveau venu. Je m'avreuvais au cou de ma victime pour y récupérer des forces. Le pirates au pied endommagé hurlait à l'étage. Il ne me vis pas arriver, l'épée brandie. Une tête roula jusqu'au bord de la tour, avant de tomber sur les quai, où la population fuyait.

Après avoir rincé mes lames (pour éviter que le sang coagule dans les fourreaux, me genant pour dégainer), j'émis un fin sifflement. C'était pour appeler ma compagne aillé qui se posa sur la baliste.
- Alors Näèle ? dis-je
- ton amie à vu le grabuge et il y a un deusième incarnateur en bas.
- Bien vas les avertir de ma position, je vais nettoyer les tours et ensuite tuer ma cible
- qui n'est pas là, il n'y a que ses sbires ici
- pour le moment.... répondis-je mon sourir carnasier aux lèvres

mon amie partie pour avertir mes commpagnons, je m'accordais une minute de détante avant de changer de tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Louris Knightly



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Louris Knightly


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0135/35En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (35/35)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/5En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/5)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/20En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/20)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeJeu 27 Mai - 7:17
Elle lui rentra dedans avant même qu'il eût le temps de la prévenir de faire attention, et ils furent bien rapidement tous deux à terre, alors que ce n'était pas du tout le moment. Il chercha alors à faire s'écarter la dame en le lui demandant gentiment, ce qu'elle ne rechigna, lui sembla-t-il, pas à faire.
-Mmh... bonjour à vous demoiselle. Il semblerait que vous ayez un soucis avec les soldats...?
Il la trouvait jolie, c'était vrai. Elle avait quelque chose qui lui rappelait sa compagne d'un temps, une dame délicieuse avec laquelle il aurait dû se marier s'ile ne possédait ce statut stupide d'élu. Cependant elle restait une jolie dame et il ne pouvait la trouver belle, pas comme ce qu'il ressentait lorsqu'il voyait une femme dont il tombait amoureux.
-Louris nous... n'avons guère... de temps... regarde... par là-bas...
L'Ombre désigna de sa main décharnée le haut des remparts où il semblait qu'il y avait du grabuge.
-D'accord, je vois je vois. Navré de vous fausser compagnie de la sorte, gente Dame, mais je me dois d'y aller.
Louris partit alors en courant, une Ombre armée d'une épée à sa suite. Ils tailladaient et tranchaient le plus souvent, se faisaient taillader et trancher aussi. Ainsi lorsqu'ils arrivèrent au sommet d'une tour ils virent le Demi-Drow dont l'un des soldats agonisant leur avait parlé. Plutôt grand et les cheveux longs attachés en queue-de-cheval, l'Elfe noir était couvert de sang que Krystorgion certifia ne pas appartenir au Demi-Drow. Il n'était donc pas blessé, ce qui était une bonne chose.
-Êtes-vous donc un surhomme pour ne pas avoir été blessé une seule fois? Ou bien pratiquez-vous les arts de la discrétion et de la lâcheté?
Pour Louris, ne pas attaquer de front relevait de la lâcheté pure et dure. Bien souvent son ténébreux compagnon lui donnait raison. Mais il arrivait toutefois que la discrétion s'avérât bien plus nécessaire que l'héroïsme, qui passait alors pour un acte d'une stupidité sans nom.
-Ne l'écoutez donc... pas il est parfois... très idiot... J'ai vu votre... chauve-souris mais ne lui ai... pas signaler notre... présence... sûrement qu'elle... nous a vu... je crois qu'elle allait... vers la dame... qui était tombée sur... Louris tout-à...l'heure...
Louris sourit, amusé. Quelqu'un d'impatient aurait tôt fait de s'énerver sur Krystorgion qui prenait un malin plaisir à faire durer une phrase le plus longtemps possible. Mais on avait tôt fait de regretter de s'être montré impatient si cela arrivait: rapidement l'Ombre se faisait menaçant... avant de reprendre tranquillement son fil comme s'il n'avait jamais été interrompu.
-Des pirates qui veulent un trésor. C'est original. Je me demande bien qui peut-être le chef de ces imbéciles. Ils manquent cruellement d'organisation, en plus.
L'Ombre émit un bruit semblable à un diamant sur une vitre, ce qui fit immédiatement taire Louris. Il savait que lorsque Krys émettait ce bruit c'était qu'il était de très mauvaise humeur, que ce fut pour une raison ou pour une autre...
-Prépare ton... épée Louris nous... allons devoir nous... battre dans cet.. espace si confiné... ce n'était pas malin... de notre... part de... se terrer ici... maintenant ils seront... une bonne dizaine... pour nous tomber sur le... dos sans que.... nous puissions réel... lement être libres... de nos mou... vements...
L'Incarnateur soupira et émit un bruit presque similaire à celui de l'Ombre - voilà ce qu'il advenait de vivre 24H/24 avec un être, on en prenait quelques manies plus ou moins agréable pour les autres...
-En clair, on est quelque peu... pris au piège. C'est cela?
L'Ombre fit un hochement de tête et ajouta qu'ils survivraient sûrement... si aucun des deux Incarnateurs présents ne faisaient de bêtises... ce qui était loin d'être gagné.
-Bon bah ... c'est parti alors!
Louris dégaina son épée et se prépara à frapper dans le tas, sans éprouver la moindre pitié. L'ennemi était un ennemi, et le prendre en pitié signifiait finir avec une dague entre les omoplates. Leçon apprise de Krystorgion le lendemain-même de leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zeratul Sil'Affar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Zeratul Sil'Affar


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0128/34En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (28/34)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0119/63En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (19/63)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0114/70En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (14/70)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeVen 28 Mai - 19:18
Une vague de pirate arriva sur les quais du port.

- si il y a une chose que je déteste c’est que le me citrique de cette façon, je suis un assassin qui connais les grand moyens. Retenez les je vais être faible un moment

Sur ces mots une boule de feu naquit entre mes deux mains, mes yeux s’emplirent de sang, la rage des drows. La boule de feu muta en inferno que Näèle recouvrit de serpent de noirceur à sa surface. La boule grossissait, lentement, et devenait de plus en plus rouge. Je fais partir l’inferno sur les quais, heureusement les habitants s’étaient enfermés chez eux.

Il eu une grosse détonation.

Puis je me suis affaissé, et avant que le vide d’énergie se fasse sentir je suçais le cou d’un des gardes mort par ma main. Je devais boire vite pour me régénérer rapidement car le contre choc allait venir…

Je ne fis pas beaucoup de morts sur la place mais j’avais installé la peur. Je savais que sucer le sang n’était pas courent et que cela en dégoutait plus d’un mais malgré mon ami à mes coté je continuais mon œuvre. L’inconvénient c’est qu’un pirate situé dans une autre tour braqua sa baliste sur ma position. Je rampais donc jusqu’à la trappe afin de descendre de la tour. Arrivé en bas je pris le garde que j’avais tué et je fis la sangsue encore une fois.

Une fois restauré je descendis dans les sous sol et le m’assis contre les murs plein d’humidité et de lichen pour souffler. J’avais eu chaud. J’entendis un bruit. Un bateau… mais un bateau de surveillance n’aurait pas fait un tel raffut, c’était un bateau de pirate, et sans défenses, ils pouvaient entrer dans la baie !

Au bout du couloir j’entendis des bruits de combat, on se battait là ou je me reposais… de mieux en mieux… j’attendis d’avoir récupéré avant de m’élancer dans les ombres couver avec mon sort cape de noirceur qui m’entourait d’un halo noir, essayez de distinguer du noir profond dans un endroit sans torches. J’avançais lentement, et en silence, ma dague à la main, Näèle sur son perchoir favori, elle guettait les ombres depuis mon épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arhazad El Khazer



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Arhazad El Khazer


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0152/52En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (52/52)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/5En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/5)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0112/20En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (12/20)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeMer 9 Juin - 6:42
La jeune femme arriva tardivement en haut de la tour; prise par surprise par un pirate elle avait dû faire confiance à Vrenn pour mordre l'attaquant juste au cou et lui trancher la carotide. L'homme s'effondra dans un bruit mou et Arhazad pu repartir en courant. Elle tenait à arriver en haut de cette tour le plus rapidement possible, histoire de ne rien louper des "festivités"
Elle arriva enfin, et aperçut Zeratul faire la sangsue. Cela ne la choqua pas outre-mesure car elle avait déjà assisté à ce spectacle. Cependant elle l'injuria devant son manque de savoir vivre.
Puis elle jeta un oeil en contrebas et vit que le Demi-Drow avait lancé un sort. Elle secoua la tête comme une mère exaspérée par son enfant et pria pour qu'il n'y eut pas de civils blessés.
- Falkzer est à l'extérieur. Je sais pas à quoi joue ces assaillants mais ils vont être servis!
La jeune femme songea un instant à son Démon Incarnateur fondant sur ses cibles, accompagnés des tirs des carreaux de ses compagnons de voyage. Ce devait tout simplement être un spectacle grandiose, qu'il ne fallait en rien manquer.
Soudain un mouvement sur sa gauche la fit sursauter et elle vit Zeratul partir vers les sous-sols.
- Attends-moi!, s'exclama-t-elle avant de bondir à sa suite, non sans avoir fait signe à cet homme si charmant qu'elle ne connaissait nullement. Bon,n tu m'as pas l'air en état de te battre, là. Je vais tâcher d'aller distraire n peu ces hommes, reste ici, tu vas en avoir besoin plus tard, de ton énergie!
La danseuse coupa court à toute protestation éventuelle en s'élançant, sans la moindre discrétion, vers là où se trouvaient les assaillants. D'ailleurs ils furent particulièrement surpris par l'arrivée inattendue de cette jeune et jolie demoiselle, si peu vêtue et au regard implorant.
- Attendez!, s'exclama l'un des hommes, apparemment un capitaine. Je vais escorter cette demoiselle au dehors de ces souterrains humides et glauque. Riss, Jean, avec moi. Toi Larsrhy, tu continues!
En son for intérieur Arhazad sourit de toutes ses dents; Vrenn ne pouvait être vu en compagnie de Zeratul, ce qui rendait son numéro encore plus aisé. Elle prit donc une petite voix triste lorsqu'elle leur dit que des hommes très très vilains s'en étaient pris à elle et lui avait dérobé tout ce qu'elle avait, vêtement compris.
- Quel est donc ce couard qui osa s'en prendre à une pauvre femme comme toi?
Le capitaine semblait réellement énervé ce qui ravit plus encore le sourire intérieure de la danseuse. Elle attendit toutefois d'être assez éloignée de Zeratul et sortit brutalement un de ses poignards qu'elle plaqua sur la gorge du capitaine.
- He vous autres! j'ai la vie de votre capitaine entre mes mains, et derrière l'un de vous se trouve mon serpent! Si vous ne voulez pas y passer, allez donc rappeler tous vos hommes et déguerpissez pour toujours de cette ville! Ceux qui y mettent le désordre ne sont pas les bienvenus!
Elle sentait le capitaine trembler et savais que les deux autres étaient paralysés de terreur par son serpent qui venait de se mettre à la lumière. Il fallait dire aussi que Vrenn était plutôt gros et, même s'il n'était pas le moins du monde venimeux, ses crochets pouvaient faire très très mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ohrazion Selmar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Ohrazion Selmar



En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeJeu 10 Juin - 13:24
Il avait décidé de sortir, pour prendre du bon temps, comme lui avait souvent conseillé les rares personnes qu'il avait croisé. Il est vrai que le jeune homme semblait avoir le teint pâle mais ce n'était pas à cause de la fatigue ni par manque de sommeil: là était son teint naturel. Il sourit lorsqu'il arriva aux alentours d'une grande ville; cela allait faire depuis un bon moment qu'il errait entre les arbres et la mer et le fait de croiser un peu de civilisation ne le laissait pas indifférent.
Il fit quelques pas vers l'immense cité fortifiée et remarqua qu'au loin, d'étranges bruits se faisaient entendre... cela aurait dû être une évidence; il est de coutume, lorsqu'on approche la cité des pirates, d'entendre de pareils bruits. Toutefois, le jeune homme senti comme une forte présence dans la cité. Des Incarnateurs?
Il secoua la tête: les Incarnateurs avaient probablement mieux à faire que de s'occuper de broutilles telles que celles-ci cependant, plus il approchait, plus il avait vraiment le sentiment que des Incarnateurs se trouvaient en ce lieu. Ces hommes et ces femmes particuliers, choisis par le destin, dégageaient toujours une énergie qui leur était propre. Peut être était-ce l'énergie qui résultait de leur union avec leur Démon Incarnateur ? Il n'en savait rien. Tout ce qu'il savait sur ces êtres, c'était qu'il devait arrêter l'Astral, mais ne sachant pas exactement ce qu'est l'Astral, le jeune homme du de limiter à des connaissances plus que minimales concernant ces personnes.
Il arriva au niveau des rempart de la citadelle où il fut arrêté par une bande de brigand: une habitude à prendre dans la région Mais alors qu'habituellement, il se contentait de les éliminer, cette fois-ci, un jeune prêtre arriva en courant:

_ARRÊTEZ!! cria-t'il, en s'interposant entre les brigands et le voyageur. Je le reconnais, c'est Ohrmazd!

Les brigands reculèrent, horrifiés à l'idée qu'ils eurent osé défier une divinité et qu'ils s'exposaient ainsi à d'immondes représailles... Ils lâchèrent leur armes et firent des révérences en espérant obtenir le pardon du jeune homme puis, ils partirent en courant.
Le jeune homme renvoya une mèche de cheveux en arrières puis se tourna vers le prêtre.

_ Veuillez les excuser monseigneur, ils ne savaient pas... vous savez, essayer de faire règner l'ordre ici est une véritable misère: je tente de maintenir un peu d'ordre en faisant respecter la Foi, mais ce n'est pas simple... Le prêtre marqua une pause, regarda son interlocuteur puis repris: En tout cas, c'est un immense honneur que de vous rencontrer seigneur Ohrmazd.

Il exécuta une révérence particulière e marqua une nouvelle pause. Il semblait hésitant et baissa les yeux.

_Qu'y-a t'il?

Le jeune homme leva les yeux et sourit à son interlocuteur. Il secoua la tête puis se racla la gorge.

_C'est à dire... je ne voudrais pas abuser de votre bienveillance mais... je crois que nous avons un soucis en ville depuis ce matin: des Incarnateurs sont venus et se sont fait attaquer, ils représentent le seul espoir du peuple pour faire disparaître l'Astral et...

Des Incarnateurs! Il avait eu raison, il y avait bien des Incarnateurs dans la ville ! il sourit intérieurement et attendit que le prêtre continue sa phrase.

_Je me demandais si vous ne pourriez pas les aider.
_Vous savez, dit-il, je crois que les Incarnateurs sont suffisamment débrouillard pour se sortir de cette situation seuls
_Oui, mais voyez-vous, ils viennent à peine de commencer leur service en tant qu'Incarnateurs, je doute qu'ils mesurent l'importance de leur place... Si jamais il devait leur arriver quelque chose...Ashtaar Maraenne et Ishtar Hel'Owen nous en voudrait énormément...
__ ... Ashtaar Maraenne? Qui est-ce...?

Le prêtre parut extrêmement surpris en entendent la question de son interlocuteur. Il marqua un long temps d'arrêt et sourit:

_Ashtaar Maraenne... vous ne vous en souvenez pas? C'est la reine d'Arkados, notre salvatrice. Nous lui devons beaucoup. C'est elle qui a éliminé Ergas-Malastès.
_J'en doute.
_Vous... doutez...? Le prêtre se décomposa, comme si son interlocuteur venait de dire la pire inneptie , avec tout le respect que je vous dois, sire Ohrmazd, je crois que c'est bien une chose sur laquelle personne ne peut douter!
_Cela n'a pas d'importance. Où sont les Incarnateurs?
_Là bas, dit-il en montrant le haut des remparts de la cité. Merci à vous, c'est vraiment très aimable de perdre votre temps à vous occuper de cette affaire, je vous en serai éternellement reconnaissant et profondément...
[/b]_Qu'est ce que je dois faire?
_Heu ... protéger les iIncarnateurs... Merci encore il serra la main de celui qu'il considérait déjà comme un sauveur
_Bien.

Le voyageur fit un salut de la tête au prêtre puis parti dans la direction indiquée tout en se frottant la main. Lorsqu'il arriva, il ne vit que des cadavres jonchant le sol qu'il enjamba, tout en prenant garde à ne pas tacher son vêtement. Au bout de quelque mètres, il aperçut une scène bien peu ordinaire: une jeune femme tenant en otage un homme, un immense serpent coloré qu'il aurait bien volontiers nommé Quetzacoatl ... Dans un premier temps, il songea que les hommes tétanisés étaient les incarnateurs et qu'ils étaient en proie à d'horrible assassins accompagné de créatures étranges, mais il se ravisa, ce ne pouvait qu'être l'inverse. Il avait soudainement l'impression que le prêtre avait reçu de mauvaises informations.. Il haussa les épaules et sourit à la jeune femme.

_Est-ce qu'il y a un autre Incarnateur qui aurait besoin d'aide?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zeratul Sil'Affar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Zeratul Sil'Affar


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0128/34En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (28/34)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0119/63En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (19/63)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0114/70En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (14/70)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: n   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeMer 30 Juin - 23:41
Je sentais le sansg que j'avais bus me revigorer, me redonner mes forces où en étais-je... ha oui, un inferno, les sous-sols, le bateau ! Je me relevais en m'aidant de mes deux mains. Une fois debout je rejoignit Arhazad qui tenait des pirates déguisés en gardes de la citée. J'avais besoin de plus de sang. L'un des garde sortait sa dague lentement. Je sautais sur lui et devant ses compagnons lui suçais le sang. Ma victime fut pris de convultions, je savais que j'était protégé et que je faisais aussi cela pour la mise en scène. Une fois mon repas fini et avoir essuyé ma bouche avec les vetements de ma victime avec nonchalance, j'attapais ce qui semblais un sous-chef au bord de la nausée. Je la plaquais contre le mur, une main sur son cou et de mes yeux rouges de colère je le fixais :
- où est ton chef ?
- il n'est pas la....me répondit l'homme en temblant de toutes ses forces et en regardant son ami que j'avait tué trentes secondes plus tôt
- OU ?!
le pirate sursauta
- dans des grottes près de la mer de Gashär-Hëlden, c'est un labyrinte la dedant....
- Et le bateau qui est ici ? qui es ?
- des renforts...
- comment les arrèter ?
il tremblais de plus en plus
- COMMENT ?!
- La cale ! la cale à un point faible, mais il faut rentrer sur le bateau et le faire couler de l'intérieur.....
- merci
je lachais ma prise qui tomba sur le sol. Au loin je vis un homme, vétu de blanc. On aurais dit un saint homme...
je devais le croiser pour aller sur le bateau et au passage, je le fixais, mon capuchon faisant l'ombre sur mon visage, mes yeux rouges resortaient des ombres de ma tête :
- évacuez les lieux, un saint homme n'a rien à faire ici.
je m'éloignais, ignorant l'identitée de ma victime. Moins il y avait de pertes civils mieux c'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arhazad El Khazer



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Arhazad El Khazer


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_0152/52En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (52/52)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_015/5En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (5/5)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_0112/20En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (12/20)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeMar 27 Juil - 15:37
- Et tu crois que ça te suffira?!, hurla Arhazad tandis que le sang mêlé s'en allait. Leur chef n'est même pas dans les Grottes! Si tu crois qu'il allait te...
Elle poussa un soupir d'exaspération et donna un coup de genou dans la partie la plus sensible de l'anatomie de son otage avant de récupérer Vrenn sur ses épaules et de secouer la tête. Comme si les Pirates allaient lui donner l'identité de leur chef aussi facilement, ainsi que sa localisation! Ce sang-mêlé devait être des plus stupides pour croire cela: cela faisait bientôt un an complet qu'elle voyageait à bord d'un navire Pirate en compagnie de l'un des Pirates les plus craints et respectés de sa profession - et non moins menacé, et ils ne savaient strictement rien de celui qui dirigeait toute l'organisation des pirates. Tout au plus ce Vampire sanguinaire stupide aurait face à lui un sous-fifre d'une valeur tellement minime au yeux du Chef qu'il ne chercherait même pas à le protéger. Et peut-être même que sa mort le servirait...
Décidément, ce Demi-Drow était bête. Prétendre comprendre quelque chose au monde complexe des Pirates étaient comme se faire passer pour la fille d'Ashtaar alors que l'on est fils de mendiant : c'est impossible, les deux mondes sont trop séparés, le fossé entre eux est trop important.
- Au fait jeunes gens, j'espère que vous n'avez pas peur des miliciens. Avec tout ce fatras il devrait y en avoir au moins un ou deux qui devraient pas tarder à arriver!
Elle ponctua sa phrase par un immense sourire, ravie de voir que les deux autres comparses du capitaine ne la suivaient pas, encore trop choqués par le côté sangsue de l'autre Incarnateur... L'autre Incarnateur... Elle lui souhaita bien du courage pour trouver l'homme dont avait parler le garde, et espéra même qu'avec un peu de chance il pourrait lui donner une information plus fiable... Elle sourit de façon étrange, persuadée que de toute façon la Haute Hiérarchie des Pirates savait encore mieux garder ses secrets que ces imbéciles des gouvernements des cités.
- Est-ce qu'il y a un autre Incarnateur qui aurait besoin d'aide?
La jeune femme se retourna. Combien de fois cet homme en blanc lui avait posé la question elle n'aurait su le dire tant elle avait été plongée dans ses pensées et dans ses actes. Mais quand elle observa l'intrus, son visage si fin et auréolé de cheveux aussi blancs que son vêtement immaculé, ses lèvres fines, ses yeux si clairs... Elle eut un choc en se rendant compte que cet homme était tout simplement... parfait.
Et sa voix... Sa voix était tout simplement sublime.
- De... l'aide? Nous n'avons plus vraiment besoin d'aide nous... avons réussi je ne sais comment à calmer un petit peu et les milices ne devrait plus tarder je crois qu'ils arrivent
La jeune femme se rendit compte à quel point ce qu'elle venait de dire était décousu. Mais elle ne pouvait tout simplement pas se contrôler : son coeur battait la chamade et son esprit était tout simplement... embrouillé.
Alors elle comprit ce qui venait de lui arriver. Le coup de Foudre.
Arhazad, qui avait l'habitude de provoquer le désir des hommes venait elle-même de succomber... et quoiqu'elle pouvant en penser par la suite, elle savait qu'elle ne pourrait jamais se retirer de l'esprit l'image de cet homme... et qu'elle en était tombée amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ohrazion Selmar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Ohrazion Selmar



En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeMer 28 Juil - 22:54
Louris, je vous passe devant.
Le jeune homme regarda la femme qui lui faisait face. Apparemment, tout semblait aller pour le mieux. Il sourit vaguement puis secoua la tête: il avait horreur des déplacements inutiles et ce prêtre l'avait envoyé aider des gens qui s'en sortaient apparemment à merveille. Il leva les yeux vers les gardes qui semblaient terrorisé... à croire qu'ils avaient vu un vampire.
De... l'aide? Nous n'avons plus vraiment besoin d'aide nous... avons réussi je ne sais comment à calmer un petit peu et les milices ne devrait plus tarder je crois qu'ils arrivent
La jeune femme qui lui avait parlé avait bien largement de quoi faire tourner la tête des hommes selon leurs critères de beautés: elle avait les traits fins, de petits yeux jaunes en amande, et un teint halé s'accordant parfaitement avec sa chevelure noirs qui cascadait en boucle jusque dans le bas de son dos.. Il hocha la tête.
_Merci.dit-il en effectuant une brève révérence, mais gracieuse.
Voilà qui semblait déjà réglé, il n'avait donc plus grand chose à faire ici; au moins, il avait prit la peine de suivre les indications du prêtre qui lui avait demandé d'aider les Incarnateurs, mais, comme il l'avait affirmé lui-même, ils n'en avaient pas eu besoin. Il commença à tourner les talons lorsqu'il aperçu un deuxième incarnateur au loin: il semblait être bien bâti, plutôt grand et sa peau noir contrastant avec ses cheveux blancs semblait indiquer clairement qu'il avait des origines Drow...
_Evacuez les lieux, un saint homme n'a rien à faire ici. dit-il
L'homme leva un sourcil et dévisagea la personne qui venait de prononcer cette phrase. Ceci dit, il ne comptait pas avoir à le faire répéter.
_Soit, dit-il. Et bien, je vous souhaite bonne chance.
Il fit une révérence à la jeune femme qui lui avait répondu et s'assit quelques mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mihn Fû



Milicienne exilatrice


Mihn Fû


Carnet de voyage
PV PV:
En attendant l'Automne [libre] 9088814b3c9c567b30bbarresante_01124/124En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (124/124)
PM PM:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_01340/345En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (340/345)
Expérience:
En attendant l'Automne [libre] 7864594b3c9ddd5a924magie_012544/2996En attendant l'Automne [libre] 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (2544/2996)


En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitimeMar 7 Sep - 13:20
Message de Modération de Minh Fû
Bonjour, le RP est-il toujours d'actualité?
Si il est terminé, merci d'éditer votre premier message et d'y inscrire "terminé" à côté du titre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








En attendant l'Automne [libre] Vide

Upload image
MessageSujet: Re: En attendant l'Automne [libre]   En attendant l'Automne [libre] I_icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 

En attendant l'Automne [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Upload images
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologia :: 
Press start

 :: 
Les archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit