AccueilGroupesMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
Upload image
 

 Habörs Ghelam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ghelam Habörs



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


Ghelam Habörs


Carnet de voyage
PV PV:
Habörs Ghelam 9088814b3c9c567b30bbarresante_013/55Habörs Ghelam 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (3/55)
PM PM:
Habörs Ghelam 7864594b3c9ddd5a924magie_010/15Habörs Ghelam 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (0/15)
Expérience:
Habörs Ghelam 7864594b3c9ddd5a924magie_0114/50Habörs Ghelam 6633524b3c9de95c261barrevide_02  (14/50)


Habörs Ghelam Vide

Upload image
MessageSujet: Habörs Ghelam   Habörs Ghelam I_icon_minitimeDim 16 Jan - 14:54













HABÖRS
Ghelam









Habörs Ghelam 796465identitypng Habörs Ghelam 775854descriptionspng Habörs Ghelam 365616historypng





Nom: Habörs
Prénom(s): Ghelam
Surnom(s): a chope ambulante
Age: 75 ans
Sexe: Masculin
Situation: Divorcé
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Élément: Métal
Origines: Du grand sud
Lieu de naissance: Aphèdre
Classe: Guerrier
Race: Nain
Guilde: A voir
Métier: voir aussi
Classe sociale: Dans la moyenne
Camp: évolutionniste


Point de vie et points de magie:


Point de vie
35
Points de magie
5

Ghalem... qui ne le connait pas.. peut être surpris au prime abord! Ses quelques amis le dise facile de compagnie... pour peu que l'on s'acclimate à son caractère de cochon. Bougon, ronchon, avare, égoïste et aigri, il en fait fuir plus d'un des la première rencontre. D'une franchise et d'une honnêteté sans faille, il n'enfilera jamais des gants pour annoncer à quelqu'un qu'il ne l'aime pas et le fera de la manière la plus abrupte possible. Pourtant, sous son air de vieux machin, il est une personne possédant un grand humour et très attaché à ses allié, il pourra tout mettre en oeuvre s'il s'agit d'aider un ami.
Ghalem avoue aussi un grand penchant pour l'alcool qu'il boit en tonneaux entiers...


______________________________________


Petit, trapu, vieux... Ghalem semble être l’archétype du nain aigri! Assez robuste et suffisamment enrobé pour tenir quelques jour sans se nourrir, il est relativement musclé, ceci sans doute du à son entraînement aux armes lourdes, notamment les haches et marteaux. Mais s'il est suffisamment robuste pour porter à lui seul un équipement d'une cinquantaine de kilos, il n'en reste pas moins un homme qui aime s'économiser, de ce fait, il fait assez attention à son apparence. Même si ses cheveux en bataille et son visage recouvert de blessures de guerre n'en témoignent pas, il sait faire preuve d'une certaine coquetterie.
Souvent vêtu de vêtements simples, il préférera de loin un bon vieux Tee-shirt, une ceinture, un pantalon et des bottes à un vêtement trop sophistiqué et "gênant en combat".

Tout commença un soir de saison d'Ahriman sur une vieille table en bois de la taverne du " Houblon Farceur ". De l'extérieur de la taverne se firent entendre les cris de douleurs de Miran Ferguson qui avait déjà perdu les eaux quelques heures avant, le travail avait commencé et la vieille guérisseuse Zingrith était là pour aider Miran à accoucher. Derrière son comptoir en vieux chêne, Rothgar, son mari était de plus en plus inquiet et buvait pinte de houblon sur pinte de houblon pour se calmer les nerfs. Tellement effrayé par les cris de douleur de sa femme de plus en plus forts, il se cacha derrière le comptoir en fermant les yeux, lorsque tout à coup, ce ne sont plus les cris de Miran qu'on entendait mais le cris d'un nourrisson. La vieille guérisseuse prit le bébé et l'enveloppa dans une fine couverture de lin puis elle se dirigea vers Rothgar.

" Sorrs de là frrrousarrd! Viens voir ton fils et félicite ta douce Mirran! "

Rothgar ouvrit les yeux, se releva et s'empressa d'aller prendre son fils dans les bras de la vieille à qui il ne restait plus que deux ou trois dents.

" Miran! Regardes ce guerrier! Il est fort comme son père!on va l'appeler Ghalem! Ghalem Habörs! "

Miran sourit lorsque son mari prit son fils dans ses bras mais se moqua de lui lorsqu'il exalta sa soi-disant force alors qu'il se cacha pendant tout l'accouchement derrière le comptoir, ses paroles sans retenus étaient sans doute du aux pintes de houblons.

C'est ainsi que naquît Ghalem, il passa la plupart de sa jeunesse dans la taverne de ses parents au milieu du bruit, des pintes de houblons, des bagarres et des histoires de comptoir. Son père lui appris le secret et la fabrication de la bière au houblon tandis que sa mère lui insuffla la sagesse dont il fait pat maintenant. Il était émerveillé par les histoires des voyageurs nains, elfes ou humains qu'il croisait dans la taverne, bien que son père prévoyait pour lui un avenir en tant que tavernier,ce dernier n'était pas du même avis. Ghalem était plus téméraire que son père et pensait qu'il n'aiderait pas beaucoup son peuple en servant des pintes mais en le protègeant les armes à la main. Lorsque que Ghalem fut en âge de choisir lui-même, il annonça la nouvelle à ses parents, bien que un peu déçus, ceux-ci respectèrent sont choix. Ils allèrent même l'aider, quelques jours après son intégration dans la garnison d'Alphèdre, Miran, l'emmena dans la cave sous la taverne, tout deux armée d'une torche s'enfoncèrent entre les énormes barriques de bières vers le fond de la cave. A l'extrémité de celle-ci se tenait une gigantesque armoire de bois en piteux état. Une fois devant, Mira prit une inspiration et ouvrit la porte, à l'intérieur se tenait une imposante armure de plaque en acier sombre. Ghalem écarquilla les yeux devant cette imposante armure qui appartenait à son grand père, un grand guerrier. Comme son père était tavernier, il n'en avait pas l'utilité et c'est Ragnar qui allait perpétuer la tradition guerrière des Habörs.

Etant jeune recrue, Ghalem était assigné à des taches plus qu'ennuyeuses comme les gardes de nuits,les corvées de la garnison et les escortes de marchandises entre les citées naines proches. Pendant ses permissions, il aidait ses parents au " Houblon farceur "ce qui ne le passionnait guère. Son père ayant discuté avec le lieutenant de Ghalem autour d'une pinte, il savait que son fils allait participer à une escorte de marchandise jusqu'à Alphèdre. Les falaises de la cité étant à proximité, Rothgar demanda donc à son fils de ramener l'ingrédient secret des pintes du " houblon farceur " : des fleur de Dal sur les falaises.

Ghalem accepta, il se dit que une aventure de plus ne lui ferait pas de mal vu les tâches qu'on lui assignait. il partit donc quelques jours aprés avec une caravane d'une quarantaine de nains, soldats et commerçants confondus. Son lieutenant Balgar commandait à la tête du convoi, Ghalem ne l'aimait pas trop, il méprisait pas mal de ses frères et était peu respectueux. Le voyage de l'aller fut sans encombre, cela dura une vingtaine de jours jusqu'à Alphèdre, Ghalem eut le temps de discuter et de faire plus ample connaissance avec ses compagnons d'escortes et quelques commerçants. Il commença à se lier d'amitié avec deux frères jumeaux commerçants, chose extrèmement rare chez les nains, Balin et Orik commerçaient du cuir et des bijoux avec les autres citées naines.
Lorsque le convoi pénétra dans la citée, Ghalem fut émerveillé par la perfection de sa construction, c'était un véritable spectacle et il n'en croyait pas ses yeux. Il n'avait jamais été aussi loin de chez lui, sa famille lui manquait, après quel le lieutenant Balgar autorisa au soldats un quartier libre de quelques jours, le temps de charger le convoi, de se ravitailler en eau et nourriture avant de repartir. Ghalem préféra se coucher que d'aller dans une taverne et partit tôt le lendemain matin.

Il partit dès les premières lueurs du jour, la veille, il avait pris soin de louer une mouture et d'acheter un peu d'eau et de la nourriture. Il prit soin aussi d'avertir son supérieur de son expédition et de partir sans lui si il ne revenait pas à temps. Ghalem et le bouquetin mirent un peu moins de trois jours à arriver jusqu'aux falaises de la ville. après une courte nuit de sommeil en bivouc, il se mit au travail et commença à récolter les fleurs de Dal avec sa petites hachettes. Il coupait tranquillement les fleurs lorsqu'un terrifiant grognement se fit entendre, suivit des gémissements du bouquetin, Ragnar eut le temps de faire volte-face et d'esquiver l'énorme patte d'un ours brun. Habörs se releva et vit la dépouille sanguinolante de sa pauvre monture, l'ours gigantesque se mit sur ses pattes arrières pour tenter d'impressionner le nain. Malheureusement pour lui, celui-ci n'avait que sa hachette, le temps de réfléchir à une stratégie l'ours chargea Ghalem et d'un violent coup de pattes l'envoya sur u rocher. Ghalem était sonné et du sang coulait sur son visage, la bête l'avait violemment griffé.En tentant de se relever, l'ours le plaqua au sol avec ses pattes, sa gueule recouvèrtent du sang du bouquetin et de baves était à quelques centimètres et coulait sur le visage du la jeune recue mais celui-ci dans un instant de lucidité empoigna la hachette et l'enfonça dans le cou de l'animal avec toute la force qui lui restait. L'ours hurla à la mort, relâcha le corps de Ghalem puis s'éloigna à quelques mètres en titubant puis agonisa dans son propre sang. Le nain se releva péniblement, pris des compresses de lin dans son sac et fit un bandage de fortune sur sa joue droite. Ne sachant pas quoi faire de l'ours, il le dépeça avec sa hachette, il prit sa peau, sa tête et le coeur de l'ours. Il se dit que avec une monture de tué, l'éleveur ne serait pas très content et il pourrait négocier avec la dépouille de l'ours. Le nain décida d'arrêter les frais, il construit un traineau de fortune et y déposa la tête de l'ours, sa peau et le coeur ainsi que les quelques fleur de Dal. Sur le chemin du retour il imagina les pires scénarios, il était persuadés que ses compagnons étaient parti, il mit quelques jours à rentrer.

La première chose qu'il fit était de s'excuser auprès de l'éleveur de bouquetin, celui ne broncha presque pas, il avoua qu'il loua l'un de ses animaux les plus faibles à Ghalem et celui-ci se contenta de la tête et du coeur atrophié de l'ours, il parait que cela procure une force légendaire au consommateur du coeur de la bête. Au détour d'une rue a la recherche désespéré de compagnons, Ragnar rencontra un des frères jumeaux, ce dernier dit à au nain que l'un des fournisseur avait du retard et le convoi ne repartirait pas avant deux ou trois jours. Ces nouvelles rassurèrent Ghalem, son ami Orik travaillant le cuir, il demanda à ce dernier de lui en faire une cape et Orik accepta. Le nain, usé par ses aventures des falaises de la cité trouva une auberge pour la nuit et s'y reposa pour la nuit. Le lendemain, il se rendit chez un herboriste pour soigner sa blessure, étant mal soigné, l'herboriste lui dit que sa cicatrice lui resterait à jamais gravé sur son visage. De nouveau opérationnel, celui-ci se rendit dans la taverne où étaient entretenu les soldats de l'escorte,lorsque son lieutenant le vit entrer il ordonna son arrestation. Ne comprenant pas ce qui se passait, il demanda des explications, son supérieur lui dit qu'il avait déserté en ne rentrant pas à la date prévu, Ghalem expliqua toute son histoire mais balgar ne voulut rien entendre. Le lendemain lors du départ ses armes furent confisqué et il fut enchaîner à l'un des chariots.

Lorsque le convoi se mit en marche, Ghalem qui avait tout le temps de penser à son sort arrivé à Areth remarqua que Balgar semblait nerveux, il traitait ses troupes comme des chiens encore plus que d'habitudes. Le voyage de retour semblait infini pour le nain qui n'avait rien d'autres à faire à part réfléchir à son sort, lors d'une pause Balgar changea l'iténéraire pour passer dans un canyon ce qui n'emballaient ni les soldats ni les commerçants mais qui était plus courte comme route selon lui. Dans le canyon, la pression et l'angoisse de tous étaient palpables lorsque tout à coup des rocs et des flèches plongèrent sur le convoi, cet effet de surprise des bandits eut raison d'une dizaine de nains lors de la première salve. Les soldats se mirent en état d'alertes, les commerçants se cachèrent au mieux sous les chariot où dedans, Ghalem tenta de se défaire de ses chaines avec nervosité. Les flèches et les rocs firent des ravages sur le convoi, les nains hurlèrent, les montures fuyèrent, c'était un chaos total, lorsque Habörs crut sa fin venir, les deux jumeaux Balin et Orik cassèrent ses chaînes à l'aide d'une pince et lui tendit sa hache à deux mains et sa hachette. La situation se déteriora lorsqu'une quinzaine de cavaliers bandits s'engouffrèrent dans le canyon alors que la moitié des nains étaient mort ou agonisant. Dans la chaos de la situation, les jumeaux et Ghalem vit le lieutenant s'enfuir sur un bouquetin en laissant ses soldats livrés à eux-même. Le nain entra dans une colère noir et chargea en hurlant sur les cavaliers déjà en contact avec le reste des soldats désorganisés, il fit des grands tourniquets avec sa gigantesque hache et parvint à tuer hommes et montures. Sa rage et son courage exaltèrent le reste des soldats et même certains commerçants encore vivants prirent les armes pour repousser les cavaliers. Les derniers cavaliers encore vivants fuyèrent devant la furie et la résistance des nains puis les projectiles s'arretèrent de pleuvoir.

Aprés ce carnage, il ne resta plus que quatorze nains, Ghalem, Orik, Balin, sept soldats et quatres commerçants, ils prirent la peine d'enterrer les morts et repartirent avec ce qu'ils purent vers Azeth.

Ils arrivèrent quelques jours après à Azeth, l'accueil fut des plus triste, lorsque les habitants se rendirent compte que le convoi fut attaqué, ce ne fut que le théâtre des pleurs des naines et des enfants et les jurons d'indignations des nains envers ces bandits et le traître Balgar. Lorsqu'il expliqua ce qui c'était passé, ses parents se sentirent coupables de l'avoir envoyé là-ba, surtout son père, qui avait recommandé Ghalem à Balgar et pour l'avoir envoyer ramener des fleurs de Bal. Il mirent des années à s'en remettre. Cependant quelques choses c'était produit en Ghalem, un sentiment de haine, d'injustice et de trahison...Quelques semaines plus tard, il démisionna de son poste et devint mercenaire, il était blasé par son poste de soldat, il voulait plus de liberté et plus de change d'avoir des informations sur Balgar en voyageant de contrats en contrats afin de le retrouver et de lui infliger une terrible vengeance.


Maintenant Ragnar est mercenaire depuis près d'un siècle, il connait les territoire nains comme sa poche et n'a pas encore mit la main sur Balgar qui doit se cacher dans des contrées encore plus sombres, son père Rothgar est mort d'un mal mystèrieux (cirrhose?) et sa mère Miran bien que âgé tient toujours " Le Houblon Farceur".
Mais outre Balgar, le nain se mit aussi en tête d'étudier avec plus d'attention ses ennemis: les Ayons. Car il avait entendu dire qu'il existaient des hommes et des femmes capables de s'allier à eux et ceci pouvait représenter un avantage considérable lors d'une bataille...








DERRIÈRE
l'avatar


Pseudo: Seriwyth
Age: 18 ans
Sexe: Féminin
Hey! On ne se serait pas déjà vu? Mais bien sûr!
Par où êtes-vous entré? Heu... la porte =D

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ishtar Hel'Owen



Démon Incarnateur royal,
pour vous servir jeunes gens!


Ishtar Hel'Owen



Habörs Ghelam Vide

Upload image
MessageSujet: Re: Habörs Ghelam   Habörs Ghelam I_icon_minitimeDim 16 Jan - 19:34
Mouhaha! Je n'ai rien à dire sur la fiche, pour moi tout est bon, je valide donc...
On connait ton niveau de RP, je t'épargne l'épreuve du RP test... re-bienvenu Ghelam! Hihi

__________________________________________

Habörs Ghelam 925219ishtar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologias.webs.com/
 

Habörs Ghelam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Upload images
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologia :: 
Press start

 :: 
Recensement
 :: Fiche validées :: Ayôners
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit